Exigences pour l’accréditation des ateliers

Normes d’accréditation du PCAAC

CAPACITÉS D’EFFECTUER LES RÉPARATIONS DE STRUCTURES

  • Entreprise à temps plein dans une structure permanente située à un lieu fixe
  • Police à jour d’assurance responsabilité des garagistes
  • Assurance responsabilité civile commerciale générale d’un minimum de 2 000 000 $
  • Preuve de conformité aux règlements commerciaux des administrations municipales, provinciales et nationales, y compris en matière de santé et de sécurité
  • Preuve de l’élimination appropriée des matières dangereuses pour l’environnement conformément aux lois applicables en matière d’environnement
  • Garantie à vie limitée donnée par écrit
  • Processus documenté de résolution/rétroaction des différends avec les clients
  • Maintien d’une aire de service à la clientèle propre et bien entretenue, y compris les aires de réception et les toilettes
  • Aire sécurisée de stationnement des véhicules
  • Le renouvellement de l’accréditation du PCAAC ne peut se faire qu’en étant déjà Catégorie Or avec I-CAR Canada.
  • Preuve que tous les techniciens en carrosserie détiennent un certificat de qualification délivrée par une province
  • Accès aux procédures de réparation des constructeurs d’automobiles et preuve de conformité
  • Utilisation d’un système électronique d’estimation avec pages de procédures
  • Cabine de pulvérisation dotée d’une capacité de séchage accéléré
  • Système de finition approuvé par les constructeurs d’automobiles
  • Utilisation d’un système de récupération ou de recyclage du frigorigène R134a ou R1234yf ou preuve du recours à un sous-traitant qualifié
  • Soudeuse MIG/MAG avec minimum 200 A/220 volts – à un cycle de service d’au moins 35% est requis
  • Utilisation d’un composé anticorrosif sous pression et du matériel d’application connexe
  • Système de débosselage/traction pour les panneaux d’acier comprenant un poste de soudage par goujons, des goujons et rondelles, des fils ondulés et des accessoires de traction
  • Capacité d’effectuer des analyses diagnostiques avant et après la réparation d’un véhicule et maintien de preuves d’étalonnage (sur place ou en sous-traitance)
  • Système documenté d’assurance de la qualité
  • Utilisation d’un pont élévateur ou d’un banc de redressage dédié comportant un système approprié d’ancrage et de traction
  • Utilisation d’un système électronique de mesure tridimensionnelle ainsi qu’un abonnement à des données à jour
  • Capacité d’effectuer le réglage de la géométrie des quatre roues, soit sur place ou en sous-traitance
  • Élévateur en surface pouvant lever au moins 6 000 lb
  • Outils requis pour retirer, remplacer et réinstaller les composants de direction et de suspension, du groupe moteur et du groupe motopropulseur ou la preuve d’un fournisseur de sous-location admissible
  • Soudeuse par points (STRSW) triphasée de 220 volts (ou fonctionnellement équivalent hybride) de type onduleur à pression pouvant produire une force de serrage d’au moins 600 lbf (270 daN) et un courant de 10 000 A aux électrodes
  • Soudeuse MIG à courant pulsé avec capacité de brasage MIG au bronze-silicium

 

CAPACITÉS DE RÉPARATION EN ALUMINIUM

  • Au moins un technicien ayant réussi le cours de formation ALI01 ou FOR06, Réparation structurale, de I-CAR
  • Au moins un technicien ayant réussi le cours de formation WCA03 ou WCA05, Formation et certification en soudage GMA (MIG) de l’aluminium, de I-CAR
  • Maintien d’une aire séparée et isolée pour la réparation d’aluminium
  • Avoir un ensemble désigné d’outils spécifiques à l’aluminium contenant tous les outils à main requis selon le système de spécifications du fabricant
  • Utilisation d’une soudeuse MIG à courant pulsé de 220 volts réservée au soudage de l’aluminium
  • Système de débosselage conçu spécifiquement pour l’aluminium comportant un soudeur de goujons pour l’aluminium, un pistolet thermique, un pyromètre, des marteaux à aluminium et un système de débosselage
  • Pistolet à rivets autoperceurs pour l’aluminium conforme ou supérieur aux normes du constructeur
  • Maintien d’un système d’aspiration humide des poussières par immersion OU d’un système d’aspiration à sec à air comprimé seulement comportant un faible débit d’air (moins de 10 pi3/min), sans électricité, captant la poussière d’aluminium, les fines et les particules à la source et les accumulant dans un sac jetable conforme aux homologations de sécurité pertinentes.

 

NOUVELLES
ÉVENEMENTS